19 mars 2005

prologue

Johnny, ta carrière en ce moment je la sens plus trop. Y'a comme du flottement. C'est vrai, on dirait que tu les accumules. Cette histoire avec l'employée de ton yacht, tes démêlés avec ta maison de disques (qui révèle au passage tes graves ennuis financiers), le duo avec Isabelle Boulay, la boîte de nuit avec ton beau-père, la pub tv pour des besicles qui massacre ton standard "Noir c'est noir", tes lèvres refaites... Devant tant d'infortune, le jeune public, on le sait peu tendre, risque de te rire au nez. Les... [Lire la suite]
Posté par Richard G à 13:23 - - Commentaires [5] - Permalien [#]