Début janvier, Johnny fait la Une de Paris Match et présente sa nouvelle fiancée, rencontrée à la rentrée précédente. Il s'agit de Gisèle Galante, journaliste dudit magazine et fille de la comédienne Olivia de Haviland.  On parle déjà mariage...

paris_match

En ce début d'année, le chanteur poursuit sa tournée française née du spectacle donné à Bercy. Le 22 février paraît le double live extrait du spectacle, "Bercy 1987", sur tous les supports disponibles : double vinyl, CD, CD vidéo et VHS.

Le 20 mars, il donne un concert controversé à l'hippodrome de Vincennes. Il s'agit d'un meeting du RPR où Johnny accueille Jacques Chirac, alors candidat à l'élection présidentielle, avec la chanson "Je t'attends"... La réaction de son auteur  ne se fait pas attendre : Jean-Jacques Goldman désapprouvera publiquement l'utilisation politique de "sa" chanson.

A défaut de studio d'enregistrement, Johnny s'agite dans les salles de sports. Hervé Lewis est son coach pour un printemps placé sous le signe de la musculation et de la relaxation.

Johnny enchaîne ensuite les concerts. La tournée d'été démarre le 6 juillet. Elle passe par le festival de jazz de Montreux (où sera enregistré l'une des prestations, finalement commercialisée presque vingt ans plus tard) et les Francofolies de la Rochelle. Et c'est sur son cheval de fer que le chanteur se déplace durant sa tournée.

L'idylle avec Gisèle Galante a fait long feu. C'est aux bras d'un jeune mannequin blond qu'on voit Johnny. Elle se prénomme Léah, lui aurait été présentée par son fils et partage sa passion pour la moto.

leah1

A la rentrée, Johnny accède à la célébrité en caoutchouc en figurant parmi les marionnettes des Guignols de Canal Plus. La fameuse "boîte à coucou"  est née...

Il entame aussi une série télévisée, David Lansky. Johnny y jouera le rôle d'un commissaire solitaire de la brigade anti-gang.