Le 5 janvier, la ville de Bordeaux accueille une vaste exposition sur le phénomène Hallyday.

Le 30 janvier est publié l'album "Hollywood". C'est un disque musicalement ambitieux, porté par des requins de studio américains. Le mixage donne une couleur particulière à ce disque qui contient plusieurs adaptations de standards du rock (dont le fameux "Old time rock'n'roll" de Bob Seger et une chanson de Robert Palmer), revisités de façon efficace mais aussi assez clinique. L'album se termine surtout par une incursion inédite dans le reggae, avec "T'as le bonjour de l'amour" (le "You can get it if you really want" de Jimmy Cliff). A noter aussi une deuxième et dernière collaboration avec Didier Barbelivien, la ballade "Du même côté de la rivière".

Du 31 janvier au 24 mars, Johnny Hallyday entame une tournée française (le dernier soir à Bruxelles) pour défendre les couleurs du disque. Planent alors des rumeurs d'enlèvements et de menaces de mort sur l'artiste. Le 26 février paraît le seul 45T extrait d'"Holywood",  "Le bon temps du rock'n'roll", couplé à "Tout m'enchaîne".

Le 15 juin, Johnny s'offre une Harley Davidson pour ses 36 ans. Il annonce alors deux événements scéniques pour les prochains mois : un concert sur le porte-avions Foch et surtout le spectacle de rentrée à Paris, aux "effets spéciaux de science-fiction", promet-il.

Le 26 juin paraît le 45T Qu'est-ce que tu croyais?, nouvelle adaptation d'un morceau des frères Beckmeier, qui ont collaboré à Hollywood. En face B, une ballade signée Franck Langolff : C'est mieux ainsi.

Le 1er juillet démarre la tournée d'été. Elle durera jusqu'au 12 août. On le voit arborer le costume perlé d'Elvis. Une phrase glanée lors de sa conférence de presse : "Le tour de chant traditionnel est mort : il faut savoir innover et surprendre à chaque fois".

Le 27 septembre, Johnny est la vedette d'un show télé original, présenté par Yves Mourousi : il chante depuis le porte-avions Foch, en compagnie de 25 musiciens et devant 220 marins de la flotte. Il interprète notamment Le Bon temps du rock'n'roll, Gabrielle, La musique que j'aime et Rock'n'roll man (durant laquelle Johnny chante un demi couplet en yaourt, victime d'un trou de mémoire).

Le 3 octobre paraît le nouveau 45T, Toujours Là, (un morceau de bravoure sur scène, mais qui a bien mal vieilli avec ses coeurs féminins envahissants) couplé avec une ballade, La Fin du voyage.

Le 8, c'est le début d'un spectacle ambitieux joué au Pavillon de Paris : "L'Ange aux Yeux de Laser", un show en deux parties. La première propose une mise en scène construite à partir de chansons anciennes et nouvelles, spécialement écrites pour la circonstance (le morceau éponyme, Comme le Soleil, Moi je T'aime, Ma Gueule, et l'instrumental d'ouverture, Johnny Concerto, signé Jean Renard). Elle raconte l'histoire d'un extra-terrestre qui tombe amoureux d'une Terrienne mais qui sera jugé et porté sur l'échafaud... La deuxième partie est consacrée aux standards de ce rock dont Johnny s'est fait le porte-parole en France : O Carole, Rien que huit jours, Lucile, entre autres, sont exhumés pour la circonstance. A noter que le magazine l'Express se fait l'écho de ce spectacle. Il publie les paroles de deux nouvelles chansons (sic), qui sont Toujours là et... Sauvez-moi, un titre de 1972 !

L'Ange aux Yeux de Laser sera joué à guichets fermés jusqu'au 25 novembre. Pour la dernière, Johnny invite Gilbert Montagné au piano sur les morceaux rocks. A son tour, il se fait surprendre par son propre fils David, alors âgé de 13 ans, qui a pris les baguettes du batteur à son insu...

Le 14 novembre est publié l'album live du spectacle. Il sera alors la meilleure vente d'album live français, avec plus de 300 000 exemplaires écoulés en quelques semaines.

pavillon79

Le 20 novembre paraît le 45T live Ma gueule, en version promo pour la radio. Il faudra attendre le début de l'année suivante pour voir la chanson s'offrir une version studio en 45T, avec la balade country Comme le Soleil en face B (en version live).

Une courte tournée du spectacle est organisée à travers la France, à partir du 5 décembre et jusqu'à Noël.