Le 14 février paraît un nouveau 45T : "Comme un corbeau blanc", dont les arrangements de cordes sont signés Jean-Claude Vannier. Un morceau un peu grandiloquent, qui continue d'exploiter le filon de "Que je t'aime". En face B, "La musique que j'aime", coécrit par Hallyday et Mallory, va devenir l'un des morceaux de bravoure du répertoire de Johnny. Une guitare dobro (Peter Frampton), la batterie de Jim Keltner, une spontanéité rarement égalée : c'est un classique miraculeux, qui tombe à point pour rappeler les ambitions rock du chanteur.

En avril, Johnny retrouve son épouse après près d'un an de brouilles. Ils entrent en studio pour enregistrer deux duos.

insolitudes
Le 24 mai paraît l'album "Insolitudes". L'album est un compromis entre le folk, le rock et toujours cette espèce de variété pesante. On y retrouve une adaptation plutôt ratée du "Suspicious mind" d'Elvis ("Soupçons") et quelques morceaux dispensables, mais le disque est rattrapé par une production ambitieuse et, aux côtés de "La musique que j'aime" figure un autre standard rock, "Le feu", qui sort également en 45T. En face B, "J'ai besoin d'un ami" est typique de ce folk français dont Mallory s'est fait l'inventeur (celui-ci chante à la même époque : "Je suis le cow-boy d'Aubervilliers, et mon chapeau, c'est un béret").

Le 15 juin, Johnny Hallyday fête ses trente ans. Il organise une garden party au parc de Loconville, la bourgade de l'Oise où il épousa Sylvie huit ans plus tôt. Il jouera aussi au golf Drouot dans le cadre d'une fête qui durera toute la nuit.

Du 19 au 23 juin, Johnny participe à des concerts de soutien à l'Olympia, alors menacé de fermeture.

L'été est faste : le 45 T "J'ai un problème" (avec "Te tuer d'amour" en face B) avec Sylvie Vartan est numéro un des hits-parades, éclipsant au passage la carrière de l'album. La chanson a été présentée par Guy Lux dans son émission Cadet Roussel. Le scopitone est un joli moment kitsch où l'on voit le couple sur une moto de studio, cheveux au vent d'un ventilateur avec des décors de campagne qui défilent sur deux rouleaux derrière eux. Le playback du chanteur est très approximatif. 
Johnny a aussi enregistré la chanson "Les grands enfants" pour le téléfilm du même nom.
Enfin, c'est une tournée estivale triomphale pour le couple. Au costume or et feu de l'année 1972 succède un costume à franges en daim.

En novembre paraît un nouveau 45T inédit : "Noël interdit" (avec "Fou d'amour" en face B), une nouvelle production de Mallory, qui sera jouée en direct acoustique chez Drucker et terminera à la première place des ventes au moment des fêtes.