Le 15 janvier 1964 paraît le nouveau 45T, "Excuse-moi partenaire", formidable adaptation d'un titre de Lee Hazlewood. En face B, l'adaptation d'un titre de Lennon/McCartney, "Depuis que j'l'ai vue devant moi" ("I saw her standing there). Johnny présente par la même occasion son nouveau groupe : Joey and the Showmen, avec le fabuleux Joey Greco, new-yorkais d'origine italienne, à la lead guitare.

Le 15 février, Johnny fait son troisième Olympia. Il y restera jusqu'au 30 mars. Le show est en deux parties. Le chanteur apparaît d'abord en smoking, interprète des chansons consensuelles avant de réapparaître en tenue jeans pour des reprises de rock. Les critiques reprocheront parfois un son trop fort.

Un live du concert à l'Olympia paraît courant mars : "Olympia 64".

En avril paraît le 45T : Les guitares jouent, couplé au slow de Jean-Jacques Debout Je t'écris souvent où il évoque son prochain départ "vers les casernes". Dis-lui que j'en rêve et Bonne chance, nouvelle chanson du duo Garvarentz/Aznavour, complètent le disque qui est aussi la B.O. d'un film sorti deux mois plus tôt : "Cherchez l'idole".

Ce mois d'avril est très chargé puisque Johnny s'est attelé à mettre en boîte une série de reprises de standards du rock et a débuté une tournée française de trente dates.

Le 8 mai et avec une semaine d'avance prévue sur le calendrier initial, Johnny est appelé sous les drapeaux. Il effectuera son service militaire durant quatorze mois à Offenburg, en Allemagne,  au 43e Régiment blindé d'infanterie de marine. D'abord soldat deuxième classe, il terminera sergent. Horaires : lever à 6h30, dîner à 18h15 et quartier libre jusqu'à 22h. Le jour de l'incorporation, il y avait du poulet rôti et une pâtisserie au choix. Interrogé sur sa nouvelle vie de soldat par Paris-Match, il y semble heureux : "Ce sont mes premières vraies vacances", dira-t-il.  Il a obtenu 16/20 aux tests et pourra conduire des chars d'assaut AMX lance-missiles de 15 tonnes. Et cette coupure artistique ne le prive pas de projet : il vient de signer un contrat pour jouer le rôle de James Dean dans un film d'Elia Kazan qui retracerait sa vie... Ce projet n'aboutira jamais, pas plus que son désir de carrière américaine qu'il confie au reporter Jean Durieux.

Début juin paraît le nouveau 45T : Les mauvais garçons, dont on retiendra aussi Pour moi tu es la seule, à l'interprétation féline, enregistrée deux heures à peine avant son incorporation.

En juillet est publié l'album Les Rocks les plus terribles, souvent considéré comme l'album le plus fidèle à l'esprit rock de Johnny. Il est vrai que le groupe Joey and The Showmen apporte une densité musicale nouvelle, et l'interprétation vocale, urgente et racée, fait aussi l'intérêt de ce recueil. L'album sera débité en trois super 45T, dont Johnny reviens (Johnny B. Good) et O Carole, adaptation du standard de Chuck Berry.

terribles

Le 25 octobre paraît le 45T mélodramatique Le Pénitencier, enregistré à la fin de l'été lors de la première permission du jeune soldat. L'adaptation du House of the rising sun des Animals est un grand succès commercial. Johnny a dû dissoudre son précédent groupe à cause de sa situation militaire. Il est désormais entouré d'Eddie Vartan (le frère de Sylvie) et son orchestre. Deux musiciens solides font aussi leur apparition : Micky Jones à la guitare et le batteur Tommy Browne, qui joueront un rôle-clé dans l'affirmation de son style à la fin des années 1960.